Communiqué de l'association Merlus Ultras du 29 Octobre 2013

D'un commun accord, nous, membres de l'association Merlus Ultras avons décidé que nous n'effectuerons pas le déplacement au Parc des Princes vendredi pour encourager notre équipe et ce pour diverses raisons :

Depuis quelques saisons maintenant le Parc des Princes est devenu le symbole du « foot-business » que nous rejetons en bloc depuis tant d'années.

Déjà, les premières mesures liberticides prises à l'égard des supporters historiques du Paris SG avaient refroidi une partie de nos membres, ces derniers évoquant alors la « solidarité ultra » comme motif de boycott de ce déplacement.

Aujourd'hui, le prix de la place en parcage atteint des sommets. Le club de Paris nous demande, en effet, 35 euros pour pouvoir pénétrer dans le secteur visiteur, alors que la moyenne nationale est aux alentours de 10 euros.

Il convient de rappeler à chacun que, lors d'un déplacement, chacun de nos membres paye ses frais de transport (souvent liés à l'essence et à la location d'un véhicule) auxquels s'additionne le prix de la place en tribune visiteuse. Même si l'envie était là, le déplacement s'avérerait trop onéreux pour beaucoup d'entre nous, une bonne partie effectuant une dizaine de déplacements par saison.

De plus, comme déjà rappelé précédemment, le Parc des Princes est devenu l'antithèse de ce que nous voulons voir dans un stade de football : Un stade avec un prix des places exorbitant, une frange des supporters jugée indésirable, une liberté d'expression bafouée au mépris des lois de ce pays...

Pour toutes ces raisons, nous ne serons pas au Parc vendredi pour encourager les nôtres. Cette décision, nécessaire, est prise à contre cœur et nous sommes conscients de la passe difficile que traverse notre équipe. Nous aurons tous une oreille attentive sur ce qu'il se passe du côté de la capitale. Les Merlus pourront compter sur notre soutien actif dès leur retour au Moustoir contre Reims.

En attendant, nous comptons sur eux pour montrer au Paris SG et à toutes ses stars que les valeurs du football que nous défendons à Lorient peuvent être plus efficaces sur le terrain que des liasses de billets.