21 ultras à Bastia !

Pour ce déplacement en Corse, ce sont 21 Merlus Ultras qui vont se retrouver sur place. Certains partant en stop dans la semaine (chapeau à eux!), d'autres en avion d'un peu partout.. Pour la grande majorité (14), on se retrouvera à Ajaccio le samedi matin afin de prendre le train en direction de Bastia. Presque 4h de trajet qui s'annonce grandiose.. En effet, ce fut presque le cas... Même pas 1h après notre départ, le train est arrêté car il y a un feu de maquis sur les rails plus loin. Nous sommes donc immobilisés pendant presque 2h à attendre qu'un bus arrive. Heureusement que les provisions avaient été faites hé hé ! Le bus nous amènera jusqu'à Corte afin qu'on reprenne un train... Du grand n'importe quoi durant toute l'aprem, tout le monde se mettra plus que bien !

On arrivera donc sur Bastia vers 17h30, où on rejoindra les gars déjà présents sur place. Direction l'hotel afin de poser les affaires, et de continuer l'apéro. Du moins, vite fait, car il est déjà temps de prendre la route de Furiani. La poisse continuera, plus de train pour aller au stade.. 2 de nos expats ayant une voiture, on la remplit afin qu'ils tracent au stade. On arrivera à trouver un taxi uniquement (les autres plus d'une heure d'attente..). On se retrouve donc à 11 MU dans Bastia alors que le match commence dans 1h20, et que Furiani se situe à presque 7 km. Une seule solution, c'est le footing/apéro
Situation juste énorme, durant toute la route on se fera klaxonner, brailler dessus. En tout cas, une belle cohésion de groupe. Moins d'1h plus tard, nous arrivons au parcage afin de rejoindre toute la petite troupe. Le dernier MU arrivé en stop dans l'aprem, nous rejoint. On récupère les places, puis on rentre en parcage afin de bâcher. On sort l'animation prévue (Bâche confectionnée accompagnée de drapeaux en plastique, pas de bol, la bâche est complètement inutilisable, la peinture s'étant écaillée..).
On forme un ptit bloc compact, nous sommes les seuls en parcage (comme depuis toujours à Bastia), sauf que cette fois ci plus nombreux. Presque tous torse nu, les chants partent vraiment bien, avec des gestuelles très bien suivies et une bonne agitation. 2/3 gueulantes qui claqueront bien, une bonne première mi temps à contrario de ce qu'il se passe sur le terrain. Le repos fait du bien, vu le peu de sommeil que la troupe a accumulé durant les derniers jours.
En début de seconde période, les stadiers viennent vendre des sandwichs et boissons, juste au même moment nos joueurs ouvrent le score, tout le monde se jette sur les grillages (on entendra même crier un des stadiers « Ferme la porte » ahah). L'ambiance repart donc de plus belle, avec un chant qui durera un bon moment jusqu'au second but des nôtres. Nouvelle montée de grillage ravageuse qui fera bien plaisir ! Ça sera vraiment bon jusqu'à la fin, ou on se fera entendre plusieurs fois !
Coup de sifflet final, communion sympa avec les joueurs, quelques maillots de balancés.

Côté Bastia1905, déçu de leur performance, depuis les 3 dernières années où on vient, c'est à chaque fois moins bien. Entendu 2/3 fois dans le match. Le noyau concentré d'un côté essayera d'assurer l'essentiel mais difficilement.
Un furiani bien calme en général.

Fin du match, même galère qu'à l'aller, on a juste une voiture pour redescendre tout le monde en ville. On est donc 18 à faire le retour à pied... Mon dieu que c'était long ! Heureusement qu'on pourra se ravitailler en alcool sur une station qui fera plaisir à tout le monde. Craquage d'une torche dans le tunnel, accompagné de chants pour un bon bordel.
Pour une bonne moitié d'entre nous, on continuera à picoler sur la place centrale, puis on prendra la direction d'une boîte de nuit, où ça se mettra à l'envers …

Dimanche matin, réveil difficile, on réattaque en terrasse. Certains de chez nous, nous quitte dans la journée.. le gros de la troupe prend un train en direction d'Ajaccio dans l'aprem. Resto le soir avec de la bouffe et alcool local. On choppe la dernière navette pour l'aéroport tous dans un très bon état.
Arrivé à celui-ci, un des nôtres s'aperçoit qu'il ne s'est pas enregistré... on fait le forcing, et ça passe. Interdit d'alcool dans l'avion, ça s'endormira petit à petit après avoir amusé la galerie (ou pas.. )
Atterissage sur Naoned dans la nuit de dimanche à lundi, puis direction notre belle contrée. Big Up aux stoppeurs qui rentreront que le mardi chez eux !

Un week end énorme entre copains, avec la victoire à la clé...
Difficile de s'en remettre, mais après un ptit jus (d'ailleurs c'est à qui de payer le sien là ?), ça repart de plus belle !

Merlus Ultras 1995 On Tour !!

« Deux zééééééééééééroooooooooooo »

*CR By Floflo
*Photos By CG

D'autres photo sur le forum : http://mu95.xooit.fr/t1191-J9-SC-Bastia-x-FCL.htm#p27943